jeudi 3 novembre 2016

Sans lui

Après les dernières semaines compliquées que je viens de passer, je ne savais pas vraiment comment revenir ici. Quand on traverse des épreuves douloureuses, reprendre son petit train-train n'est pas toujours facile et pourtant c'est important. J'en ai un peu parlé sur les réseaux sociaux mais, pour ceux qui ne le savent pas, j'ai perdu mon papa il y a deux semaines. Il est parti brutalement, la faute à un cancer plus que foudroyant. Un mois après une première hospitalisation à cause de douleurs a l'abdomen, il n'était plus là.




On n'est jamais préparé à ce genre de choses même si on sait qu'elles sont inévitables. L'ordre des choses veut que ce soient les parents qui partent les premiers. Pour autant, à n'importe quel âge, perdre un de ses parents reste une épreuve douloureuse. Savoir qu'il a peu souffert, qu'il ne s'est pas vu partir, lui qui n'aurait pas supporté d'être diminué et de traîner dans les hôpitaux, me console un peu. Mais même s'il n'est plus là, la vie continue. Mais tout sera bien évidemment différent.

Je n'ai pas tellement envie d'en dire plus ici, car je trouve que ça n'est pas forcément l'endroit. Toutefois, je me sens un peu "obligée" de l'évoquer car c'est un évènement qui va bouleverser ma vie, c'est une évidence. Je vais devoir apprendre à vivre sans celui a qui a toujours été là pour moi, que ce soit pour voler à mon secours ou pour me mettre un coup de pied au derrière quand c'était nécessaire. J'ai beau avoir passé la trentaine, j'ai toujours été la petite fille à son papa. J'ai eu la chance d'avoir un père qui aurait fait n'importe quoi pour moi.

Je sais que les mois à venir seront difficiles. Gérer l'absence est une chose compliquée. La première année sera sans doute la plus éprouvante. Passer un premier Noël sans lui, un premier anniversaire sans lui, tout ça sera dur à gérer. Seul le temps peut guérir ce genre de blessures, même si la plaie ne se referme jamais complètement. Ce blog pâtira forcément de tout ça, mais il continuera, car il est nécessaire de reprendre ses habitudes, de poursuivre son chemin même s'il n'est plus là. Je reviendrai donc dans quelques jours avec des choses plus gaies, c'est promis ;)

Rendez-vous sur Hellocoton !

26 commentaires:

  1. Je te souhaite beaucoup de courage dans cette épreuve... ce doit être compliqué d'essayer de trouver un peu de joie dans ce hobby et pourtant je pense que cela te fera du bien...je pense bien à toi même si on ne se connait pas car ta douleur est universelle...bisou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es adorable 😘
      Je pense que continuer de papoter ici me fera le plus grand bien. D'une part, c'est une façon de me changer les idées, et, d'autre part, ça faisait partie de mes habitudes et il est important de reprendre ses petites habitudes car, malgré tout, la vie continue.
      Encore merci pour ton petit mot ❤️

      Supprimer
  2. Je suis vraiment désolée... je te souhaite tout plein de courage, reste forte dans ces durs moments. Mon copain a perdu son papa il y a 4 ans de manière très brutale aussi. Petit à petit, la vie a suivi son cours, même si ça reste très douloureux. Entoure toi des gens que tu aimes, prends soin de toi, et essaye de ne penser qu'aux jolis souvenirs... <3 Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es adorable 😘
      C'est une épreuve douloureuse, mais il faut savoir se relever et avancer, la vie continue malgré tout et seul le temps aidera à aller mieux.

      Supprimer
  3. S'il était là pour te booster quand il y en a besoin, alors il serait fier de ta façon de réagir, j'en suis certaine. Courage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'il serait capable de renaître de ses cendres pour venir me mettre un coup de pied au derrière si je me laissais aller 😉

      Supprimer
  4. Toutes mes condoléances...

    Oui, la vie continue, et faire danser en ton cœur celui qui vient de partir c'est prolonger sa vie avec tous ces moments de complicité et de rires partagés (et de disputes aussi !). Il est en toi et sera toujours là pour toi, même si physiquement ce n'est plus le cas.

    Prends soin de toi, fille du ciel.

    RépondreSupprimer
  5. Tout le courage du monde ou du moins le mien dans cette épreuve..

    RépondreSupprimer
  6. beaucoup de courage dans cette épreuve , j'ai perdu ma maie qui était tout et le monde s'est écroulé .... bisoussss

    RépondreSupprimer
  7. Je pense très fort à toi Amélie.
    Bon courage...vraiment!!
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, venant de toi, qui me suis depuis longtemps, ça me touche beaucoup 😘

      Supprimer
  8. Un petit message de soutien.J'ai aussi perdu mon papa, cet été.
    Et oui,on a beau se dire que c'est inévitable,qu' un jour nos parents partent, quand ça arrive, c'est douloureux et violent.
    Parfois j'ai du mal à croire qu'il n'est plus là et je me fais violence quand j'appelle ma Maman pour ne pas dire "'et VOUS, comment ça va ?"',ce Vous est devenu un TU et cen'est pas facile.

    Je vous souhaite de trouver un peu de réconfort auprès de votre famille et vos amis pour vous aider à traverser cette période bien douloureuse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me permets de te tutoyer puisque sur ce blog c'est un peu la règle, on est en famille ici 😉
      La perte d'un parent c'est toujours dur même si on sait que ça doit arriver. Je ressens la même chose que toi. Parfois je me dis qu'on ferait bien telle ou telle chose et l'instant d'après je me rappelle qu'il n'est plus là et que je ferais peut être telle ou telle chose mais sans lui. L'absence est pesante.
      J'ai la chance d'être bien entourée et j'espère que tu l'es aussi. C'est important d'être bien entourée pour faire face à ce genre de choses.

      Supprimer
  9. Je t'envoie mes tendres pensées dans cette épreuve...
    Epreuve qui m'est familière puisque mon père nous a également quitté des suites d'un cancer il y a un peu plus d'un mois. C'est terrible comme une absence peut être extrêmement présente. Courage à toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En écrivant ces quelques lignes je ne pensais pas que ça ferait autant écho chez certaines. Nous sommes nombreux à voir partir nos parents trop vite et parfois brutalement à cause de cette maladie du siècle nommée cancer. Courage à toi également 😘

      Supprimer
  10. ♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

    RépondreSupprimer
  11. J'ai de moins en moins de temps d'aller sur les réseaux sociaux et je n'étais donc pas du tout au courant. Je suis tellement triste et désolée pour toi, je te présente mes plus sincères condoléances et t'envoie plein d'amour et de courage pour t'aider à traverser cette épreuve. Si je peux faire quoi que ce soit, n'hésite surtout pas : ma boîte mail t'est et te sera toujours ouverte.
    ♥♥♥

    RépondreSupprimer

Envie de me laisser un petit mot ?