samedi 11 mars 2017

Disparition(s)

Denier article publié le 25 novembre 2016... autant dire que ça fait des lustres. Pour quelqu'un qui était revenue sur la blogo pleine de bonnes intentions, le contrat est difficilement rempli. Malheureusement, même avec les meilleurs intentions du monde, on ne fait pas toujours ce qu'on veut tant la vie nous réserve son lot de surprises, parfois bonnes, parfois moins bonnes. Tu l'as sûrement lu il y a quelques temps, mais j'ai vécu en 2016 l'un des évènements les plus douloureux de ma vie. Face à ce genre d'évènements, on a beau essayer de continuer à vivre sa vie le plus normalement possible, le choc est tel que toute ta vie s'en trouve nécessairement bouleversée. Voilà comme la disparition d'un des êtres qui comptaient le plus pour moi m'a fait disparaitre de la toile.




Pourtant, ce n'est pas faute d'avoir eu envie de revenir ici, mais je ne savais pas vraiment quoi te dire. Et puis, ma vie a été assez remplie ces derniers mois, partagée entre paperasse à n'en plus finir, coups de cafard et moments passés en famille à tenter faire face tous ensemble. Je n'ai pas complètement disparue de la toile pour autant, j'ai continué à raconter des bêtises sur les réseaux sociaux (et surtout ici), parce que, au fond du seau ou pas, je ne peux pas m'en empêcher. Et puis, que serait la vie si on était sérieux en permanence ? Même dans les moments les plus douloureux, on trouve toujours un moment pour rire. Ça me rappelle d'ailleurs ce billet d'Olivia. Le rire arrive sans que tu t'y attendes, parfois dans les pires moments. Je me rappellerai toujours de ce fou rire avec l'un de mes cousins lors de la messe d'enterrement de ma grand-mère. Le curé s'est complètement mélangé les pinceaux dans la biographie, pourtant simple, de ma grand-mère. On a baissé la tête, regardé nos pieds et essayé de contenir le fou rire qui nous gagnait. Cela nous rappelle que nous sommes vivants, que nous continuons à vivre même si êtres qui nous sont chers ne sont plus là. Tout ça pour dire que je n'ai pas complètement disparue de la toile même si je ne suis plus venue ici.

Et puis, tout n'est jamais tout noir dans la vie. Ces phrases un peu bateau du style "après la pluie, le beau temps" ou "de l'obscurité jaillit la lumière" ne sont pas complètement fausses. L'année 2016 s'est terminée, malgré tout, sur une bonne nouvelle. Parce que, oui, tu ne sais pas tout, et je ne compte pas étaler ma vie ici non plus, mais le décès de mon père n'a été que la face visible de l'iceberg. L'année 2016 pourrait être assimilée, d'un point de vue personnel, à un croisière sur le Titanic. Quand je dis que ça a été une année de merde, je pèse mes mots. Malgré tout, elle s'est finie sur une note positive. Quant à l'année 2017, elle a plutôt bien commencé, espérons que ça dure. Je ne te cache pas qu'avec les coups pris en 2016, j'ai toujours peur que ces quelques notes positives, ces petits moments de bonheur partent en fumée, tant j'ai appris que tout pouvait basculer très vite. L'année ne sera pas pour autant facile, le travail de deuil continue et ceux qui sont malheureusement passés par là savent à quel point il peut être long. Pour autant, il faut savoir avancer et se concentrer sur les choses positives.

Tout ça pour te dire que je compte bien revenir, selon un rythme qui sera, à mon avis, extrêmement anarchique. J'en suis désolée. Je sais que certain(e)s aiment les blogs aux publications régulières, mais je ne peux pas te promettre une telle chose. J'ai quelque idées d'articles, mais je ne sais pas quand j'aurais le temps de les écrire et je souhaite faire passer avant tout ma vie perso en ce moment ;)


Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires:

  1. Ma jolie Amélie, la vie réelle passe avant internet, toujours. Prends ton temps et même si tu publies de façon anarchique moi ça me va et je viendrai toujours te lire avec grand plaisir ♥♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après tout ce temps, peu importe ce que je fais, tu es toujours là et ça me touche ❤️
      La vie réelle passe avant tout c'est sûr, mais pour autant écrire me manque, il faut juste savoir concilier les deux !

      Supprimer
  2. Prends le temps jolie Amélie, trouver l'équilibre n'est pas chose facile et j'imagine bien que les coups que tu as pris en 2016 seront se rappeler à toi mais chuter et se relever, ainsi va la vie. Profite des moments heureux, fais les choses qui te font envie et si pour toi c'est revenir sur ton blog à telle ou telle date et bien soit, c'est comme ça, du moment que toi tu y prends du plaisir ;-) Je pense très souvent à toi copine de rouge à lèvres et de chaussures <3 A bientôt ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas vraiment quoi te répondre tellement je trouve ton commentaire adorable. Sache juste que ces quelques mots me touchent énormément ❤️

      Supprimer

Envie de me laisser un petit mot ?